Vous êtes-vous déjà demandé quel genre de manager êtes-vous ? Sinon, consultez les styles de management et découvrez celui qui vous convient le mieux. Un style de leadership bien choisi peut influencer positivement le succès de l’entreprise. Apprenez les caractéristiques du style directif, persuasif, participatif et laissez-faire.

Découvrez les 4 styles de management dans l’article ci-dessous.

Style directif

Dans un style directive, nous traitons du contrôle total sur les employés et de l’absence de relations plus étroites avec eux. Le leader directive est le seul preneur de décisions. Il ne consulte pas les salariés, au contraire, ils exigent l’obéissance et le respect des règles. L’accent est mis sur la ponctualité et l’efficacité. Le travail des employés est soumis à une vérification constante.

Désavantages :

  • peut causer un manque de motivation chez les employés
  • un sentiment de manque de confiance de la part du supérieur
  • affecte négativement la coopération des employés
  • ne favorise pas la construction d’une atmosphère conviviale dans l’entreprise 

Avantages :

  • décharge les salariés de leur responsabilité dans une situation critique
  • fonctionne bien lorsque vous devez travailler sous pression
  • permet de réagir rapidement dans une situation difficile

Style persuasif

Le style persuasive est considéré comme l’opposé du style directive. La base de cette méthode de gestion est la créativité et la communication. Les employés sont impliqués dans le processus décisionnel. Ils ont la possibilité d’exprimer librement leur opinion et de partager leurs idées. Le style persuasive est basé sur la critique constructive. Les employés reçoivent toujours des commentaires sur leur travail. Les résultats positifs sont valorisés. 

Désavantages :

  • pas de leader pour diriger le groupe dans une situation critique
  • on passe trop de temps à prendre des décisions

Avantages :

  • créer une atmosphère conviviale
  • influence positive sur la communication dans l’équipe (surtout dans les grandes entreprises)
  • augmentation de la motivation et satisfaction des employés
  • donne aux employés le sentiment que leurs actions comptent

Style participatif

Un manager participatif engage les collaborateurs dans le processus décisionnel. La nouvelle idée vient des employés qui la présentent au superviseur. Ensemble, ils discutent des avantages et des inconvénients du nouveau projet. Cependant, la décision finale d’approuver le projet appartient au leader. Bref, ce style de management est basé sur le partage du pouvoir avec les salariés. 

Désavantages :

  • le processus décisionnel prend beaucoup de temps
  • une organisation moins dynamique et moins flexible

Avantages :

  • développe la participation active de chacun
  • inspire une grande confiance entre les subordonnés
  • soutient la créativité, encourage le libre échange de pensées et d’idées

Style laissez-faire 

Le supérieur avec ce style de gestion n’est pas disponible pour les employés lorsqu’ils en ont besoin. Il délègue la prise de décision à ses subordonnés, évitant la responsabilité. L’absence d’un leader décisionnel peut provoquer des conflits et des malentendus entre les associés. 

Désavantages :

  • désorganisation et malentendus dans l’entreprise
  • trop de responsabilités incombent aux employés
  • manque de soutien du leader dans les situations critiques
  • faible productivité et communication

Avantages :

  • fonctionne bien avec des experts qui apprécient l’autonomie
  • un espace pour les personnes talentueuses et ambitieuses

Savez-vous déjà quel style de management vous convient le mieux ? Lequel est le meilleur pour votre entreprise ?

Entrées relatives :

Comment déposer une offre sur europa.jobs ?

Rémunération dans une offre d’emploi – comment en parler ?

La maîtrise du française – un nouveau critère de recrutement

Recruter des programmeurs, est-ce vraiment si compliqué ?